5 types d’offres dont tu as besoin pour vivre de ton activité de coach ou thérapeute

Aujourd’hui, je voulais aborder avec toi un sujet capital dans ta stratégie d’entreprise.  Capital car il est l’outil central autour duquel gravite toute ton activité, je veux te parler de ton offre. Par offre, j’entends la déclinaison concrète de ce que tu vends à ton client idéal (et oui, encore lui !)

Attention, je t’invite à lire cet article jusqu’au bout, et ce même si tu penses être à jour sur tes offres, car je te le redis, le sujet est capital et je te dévoile ici un plan stratégique à mettre en place dès maintenant !

Pour commencer, j’ai déjà deux questions à te poser  :

  • Combien d’offres mets-tu à la disposition de tes clients ?
  • Si tu as plusieurs offres à proposer, sont-elles vraiment différentes les unes des autres ?

Une erreur fréquente (que j’ai faite et que mes clientes font également) est de penser qu’une seule offre à proposer suffit au démarrage de ton activité.

Malheureusement et par expérience, force est de constater que ce n’est souvent pas suffisant pour vivre correctement de ton métier de coach, de thérapeute ou d’accompagnante au mieux-être.

Les raisons sont simples, car tes clients idéaux ont en réalité :

  • des problématiques multiples
  • des capacités financières différentes
  • des modes de fonctionnement variés

Pour multiplier ton impact, tu dois par conséquent proposer une structure d’offres qui permettent à la fois :

  • d’attirer ton client idéal
  • de l’accompagner dans la satisfaction de son besoin
  • de le fidéliser

Pour cela, je te partage dans cet article les 5 types d’offres dont tu as besoin pour propulser ton activité et avoir ainsi un flux régulier de clients.

Tu reconnaîtras peut-être les 2 premières offres à proposer à ton client car elles sont souvent pratiquées. Mais je t’invite maintenant à vérifier si tu as pensé aux 3 dernières … et si non, je te conseille vivement de les adapter à ton activité.

#1. L’offre gratuite

L’offre gratuite c’est également ce que l’on appelle « l’aimant à clients ». Comme son nom l’indique, c’est un produit / service que tu vas proposer gratuitement à ton audience, à tes prospects ou à tout client potentiel, en échange notamment de leurs coordonnées mail.

L’objectif est de répondre de façon rapide à l’une de ses problématiques précise et de partager ton expertise, tes conseils et ta vision afin de l’aider à avancer sereinement vers son objectif.

Ici, ton prospect ne te connaît pas, ce qui veut dire qu’il ne te fait pas encore confiance. Cette offre gratuite est donc l’occasion de lui prouver que tu connais le chemin et que tu peux l’aider à résoudre son problème.

#2. L’offre principale

L’idée est de créer une offre haut de gamme grâce à laquelle tu vas accompagner ton client de A à Z, depuis sa situation actuelle jusqu’à l’atteinte de son objectif, et donc la satisfaction de son besoin. Tu noteras que ton prospect est passé ici au statut de client. 

Ton offre principale propose en général un cheminement au cours duquel tu vas guider ton client pas-à-pas et l’aider à passer différentes étapes sereinement.

A ce stade, tu penses peut-être que ton offre principale est suffisamment complète et optimale pour satisfaire les besoins de tous tes clients… 

Mais sais-tu pourquoi tu ne devrais pas t’arrêter ici dans la création de tes offres ? Tout simplement parce que NON, ton offre principale ne peut pas convenir à tous tes clients idéaux, et ce pour 3 raisons :

Raison 1 : Ton prospect ne te fait pas toujours suffisamment confiance pour investir temps et argent dans ton offre principale,

Raison 2 : Ton prospect n’a peut-être pas les capacités financières nécessaires pour investir dans cette offre,

Raison 3 : L’offre que tu lui proposes peut être trop complète pour lui et couvrir d’autres problématiques qui ne correspondent pas forcément aux besoins immédiats de ton client.

Dans mes accompagnements, je constate que c’est souvent pour ces raisons que mes clientes ne parviennent pas à convertir certains prospects en clients, ou encore à fidéliser leur clientèle. C’est pour cela que je te préconise de créer trois autres types d’offres :

#3. L’offre d’entrée

Pour répondre à une problématique très précise de ton prospect, tu crées ici une offre plus courte en réalisation dans le temps, et surtout, plus abordable financièrement.

Grâce à ton offre d’entrée, ton client va pouvoir tester par lui-même l’efficacité de ton expertise. Tu vas ainsi le rassurer avec tes compétences, et il sera totalement en confiance pour ensuite acheter ton offre principale… ou tes offres complémentaires !

#4. L’offre complémentaire

Oh la la, tu te demandes déjà de quoi il s’agit, tu avais ton offre de base, et nous voilà rendues à des offres complémentaires ?! Oui, mais voilà, je t’explique pourquoi il est très important de réfléchir à ce que tu peux proposer en complément des offres précédentes.

Tu penses souvent à attirer de nouveaux clients mais tu en oublies l’objectif le plus important : FI-DE-LI-SER tes clients existants !

Tu as aidé ton client à résoudre sa problématique. Il est satisfait des résultats que tu lui as permis d’atteindre et il a confiance en toi. Et ensuite, que se passe-t-il ?

Il est fort probable que ton client ait d’autres problématiques qui lui polluent la vie ou qu’il ait besoin d’un suivi. Il est aussi possible qu’il souhaite désormais aller plus loin ou découvrir une autre de tes compétences. 

Tu dois donc mettre en place un système qui va te permettre de l’accompagner au prochain niveau, ou de satisfaire son nouveau besoin.

#5. L’offre liberté 

Tu as un flux régulier de clients ? Super (et félicitations car tu le mérites !) Mais tu fais maintenant face à un nouvel obstacle : ta capacité maximum de clients.

Et oui, tu ne peux pas travailler jour et nuit ! Sans compter que tu dois également réserver du temps pour le développement de ton activité (tes formations, ton administratif, ta communication, ton web-marketing…). Tu ne peux donc travailler qu’avec un nombre limité de clients chaque mois, les plannings ne sont pas extensibles.

Alors l’idée est donc de te créer des revenus passifs en proposant une offre grâce à laquelle ton client va pouvoir travailler à son rythme et atteindre son objectif, sans que tu n’aies besoin d’être physiquement présente pour l’accompagner.

Par exemple, tu peux imaginer une formation en ligne basée sur tes connaissances et ton expertise : tu optimises ici ton temps et permets à ton client idéal de bénéficier de tes compétences.

Regarde bien dans le contenu que tu as déjà créé… Je suis certaine que tu as des produits / services ou techniques existants facilement transformables en revenus passifs.

Comme y parvenir ?

Bravo, tu m’as lue jusqu’au bout ! Je sais, cela peut paraître compliqué, mais je te le redis, c’est un pan stratégique capital de ton entreprise, une base solide qui va t’aider à avoir plus de clients ! Alors n’hésites pas à me dire en commentaires où tu en es dans la création de tes offres et détaille-moi ce qui te semble être le plus fastidieux à mettre en place 🙂

Si c’est complexe et que tu es à la recherche d’une méthode pour créer facilement une offre en ligne qui se vende vraiment, alors jette un œil ici à ma formations en ligne ou contacte-moi pour réserver une séance découverte, nous discuterons ensemble des offres que tu peux proposer !

A lire également 

Créer une offre qui se vend Créer une offre qui se vend
en finir avec la peur de se spécialiser
4 changements à opérer pour vivre de votre activité4 changements à opérer pour vivre de votre activité
4 erreurs sur votre site internet qui vous empêchent d'attirer les bons clients4 erreurs sur votre site internet qui vous empêchent d'attirer les bons clients
créer sin site webcréer sin site web
2 réponses

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] J’ai déjà parlé des différentes offres que tu dois proposer à tes clients potentiels (si ça t’intéresse d’en savoir davantage sur les types d’offres à créer, c’est par ici !)  […]

  2. […] A lire aussi : 5 types d’offres dont tu as besoin pour vivre de ton activité  […]

Les commentaires sont désactivés.