atteindre l'indépendance financière

Success story : ce que tu dois lâcher pour atteindre l’indépendance financière

Lorsque l’on décide de s’installer comme entrepreneure, que ce soit en tant que mumpreneur, thérapeute ou encore coach, les obstacles à franchir ne manquent pas : investissements financiers, conseils juridiques et fiscaux, formation professionnelle ou encore stratégie de communication…

Nous nous retrouvons face à nos manques de compétences et souvent, face à de nombreux doutes. Mais ce ne sont pas toutes les démarches pour se mettre à son compte qui sont parfois les plus difficiles, non ! Le plus compliqué, c’est de se remettre en question et lâcher prise.

Quand j’accompagne mes clientes dans le développement de leur activité, j’ai une vue d’ensemble sur leurs freins et sur toutes ces choses qu’elles devraient totalement abandonner pour vraiment faire progresser leurs résultats.

Et c’est souvent une tâche hardue pour elles d’accepter de changer des fonctionnements qui sont, la plupart du temps, devenus des repères dans leur business. C’est encore plus difficile lorsque ces changements à opérer impactent totalement les offres, les prix, les cibles ou encore la façon de communiquer. 

C’était le cas de ma cliente Fanny. Thérapeute énergéticienne et enseignante holistique, Fanny s’est présentée à moi il y a un an et demi avec des difficultés financières et la nécessité absolue de redresser la barre dans son entreprise.

Pour réussir à vivre enfin de son activité et atteindre l’indépendance financière, elle a dû en lâcher des fausses croyances et des repères ! Mais LÂCHER, qu’est-ce que ça veut dire en pratique ?

Dans cet article, je te partage l’interview que j’ai réalisée de Fanny : quels changements elle a opéré et comment elle est parvenue à lâcher tout ce qui entravait sa réussite. Elle te l’explique ici mieux que je ne pourrais le faire 😉

Si tu préfères les vidéos, tu peux retrouver l’intégralité de son témoignage ici. Si tu préfères lire, voici la suite..

Bonjour Fanny, merci d’accepter de partager ton expérience et de nous donner un retour sur les changements que tu as pu opérés dans ton activité. Alors pour commencer, pourquoi m’avais-tu contacté il y a un an et demi ?

Quand je t’ai découverte, j’étais dans un moment de bascule important dans mon activité car je venais de changer de lieu mais aussi de manière de fonctionner dans mon entreprise.

J’avais démarré avec une équipe en 2014 et en rencontrant des difficultés financières, j’ai dû fermer le lieu où j’exerçais et cesser de travailler avec d’autres entrepreneurs pour me recentrer dans une activité individuelle.

Du coup, j’ai dû retrouver un nouveau lieu moins coûteux et apprendre à travailler toute seule, et surtout, il fallait absolument que je puisse redresser la barre de mon entreprise et de ma situation financière pour m’en sortir.

Cela voulait dire être seule et faire l’ensemble du chiffre d’affaires avec pour seule ressource mon expertise. C’était le challenge dans lequel j’étais à l’époque où l’on s’est rencontrées.

A l’époque, tu avais un positionnement très large car tu t’adressais à tout le monde, tu n’étais pas spécialisée comme aujourd’hui, tu travaillais notamment à la séance. Nous avons beaucoup travaillé sur le coeur de ta spécialité et la création d’accompagnements à haute valeur ajoutée.

Pourrais-tu nous expliquer quels changements tu as opéré ?

Le premier changement le plus significatif pour moi est qu’à ce jour,  je n’ai plus que 2 offres d’accompagnements. C’est un travail qui s’est fait par étapes car au début je proposais – entre autres – des offres de massage, et j’en avais beaucoup !

Nous avons travaillé ensemble pour faire le tri dans mes offres et réaligner mon activité avec ce que j’aimais le plus. Désormais, je propose des offres d’accompagnements où finalement, je fais toujours ce que j’aime, mais de façon beaucoup plus complète. La différence, c’est que désormais je réalise davantage un travail dans la durée avec mes clientes.

En épurant mes offres, j’ai amené en réalité beaucoup de clarté, je suis moins dispersée et mes clientes sont moins perdues, elles savent tout de suite ce que je propose.

Avec des accompagnements plus longs et plus complets, je n’ai maintenant plus besoin d’aller chercher tout le temps de nouveaux clients.

Je me souviens que cela avait été compliqué pour toi de lâcher certaines croyances limitantes (sur l’argent, sur la valeur de ton offre, sur le nombre de prestations que tu proposais). Quelles croyances as-tu aussi affrontées et qu’est-ce que cela a changé dans ton activité ?

Le plus dur pour moi, ça était de devoir lâcher certaines offres que j’aimais, des choses auxquelles je croyais notamment. Ça a pris du temps, c’est tout un cheminement. Mais au final, j’ai pu capitaliser toutes mes compétences et mon savoir-faire sur quelque chose de plus global.

Ça n’a pas été facile non plus de faire face à certaines croyances sur l’argent, car c’est une démarche différente de vendre un massage à 60 € ou un accompagnement entre 500 et 2 000 € ! 

Je me bridais et je n’osais pas me positionner sur un client idéal spécifique. Mais j’ai acquis maintenant un réel confort de travail ! C’est beaucoup plus épanouissant et plus confortable car je peux accompagner mes clientes jusqu’au bout dans leur cheminement, et financièrement, j’ai davantage de visibilité.

En terme de communication et d’organisation, comment ça se passe globalement désormais dans ton activité ?

Me recentrer sur 2 offres a vraiment permis de simplifier ma communication. 

Maintenant, je sais à qui je m’adresse et du coup mon message est plus clair et ciblé. Je connais mieux ma cliente idéale, je connais ses problématiques, et je communique plus facilement. C’est plus clair dans ma tête et ma communication est beaucoup plus fluide.

Et puis, j’optimise aussi mon temps et finalement, même avec moins d’offres, je ne m’ennuie pas ! C’est beaucoup plus simple et cela ne m’empêche pas d’être super créativité.

Fanny, aujourd’hui tu vis pleinement de ton activité, ton agenda ne désemplit pas et tu es même en train d’opérer de nouveaux changements en prenant un virage digital et en proposant bientôt tes soins à distance et tes formations en ligne.

Aurais-tu des conseils à donner aux entrepreneuses qui lisent cette interview et qui sont aujourd’hui en difficulté financière ou qui se demandent comment propulser leur activité ?

Je conseillerais surtout aux personnes qui démarrent ou qui sont dans les 2 ou 3 premières années d’activité de tout de suite réfléchir au fond des choses, c’est-à-dire sur le “pourquoi“ elles ont choisi cette activité là ET de ne pas se brider.

Personnellement, je me bridais beaucoup et je n’osais pas me spécialiser ou me positionner sur des problématiques précises car j’avais peur de perdre des clients.

Je leur dirais donc d’oser car en se spécialisant, on optimise en réalité son temps, notamment pour faire sa communication et parler de son offre, on se professionnalise vraiment et à l’arrivée, on gagne un vrai confort de travail et c’est finalement beaucoup plus simple.

Je conseillerais aussi de ne pas avoir peur de dire NON à un client potentiel, car au début surtout, on n’ose pas refuser un client par peur de perdre du chiffre d’affaires.

En réalité, on en gagne en acceptant de dire non, car on se concentre sur ce que l’on aime vraiment faire et sur notre zone d’expertise, et c’est beaucoup plus porteur à l’arrivée.

En conclusion

Pour compléter les propos de ma cliente Fanny, je voudrais te rassurer. Oui, lâcher des choses et devoir faire des choix peuvent te faire peur, c’est normal. Mais cette démarche est pourtant nécessaire si tu souhaites faire progresser ton activité et atteindre les objectifs que tu t’es fixés.

LÂCHER certains fonctionnements va souvent te permettre de gagner plus d’argent mais pas que ! Comme Fanny, tu gagnes au change car en contre-partie :

  • Tu gagnes en confiance car tu oses être toi-même et tu te concentres sur ce qui te plaît vraiment, le coeur de ton expertise, ta zone d’excellence.
  • Tu gagnes en créativité et tu t’autorises à sortir des sentiers battus pour aller explorer de nouveaux horizons,
  • Tu gagnes en confort de travail avec à la clé une organisation qui te convient : tu travailles moins mais mieux,
  •  Tu gagnes en sécurité financière car tu cesses de courir après les clients et le chiffre d’affaires : tu retrouves de la visibilité sur tes revenus,
  • Tu gagnes en clarté dans ta communication, et donc en visibilité ciblée et adaptée : ton message est fluide.

Au final, LÂCHER, c’est savoir te remettre en question, savoir te recentrer et réaligner ton activité avec QUI TU ES. C’est aussi laisser tes croyances limitantes de côté pour gagner en objectivité.

Cette remise en question passe parfois par le besoin d’être accompagnée ou coachée car c‘est un véritable travail sur toi et sur ton activité qui s’opère.

Si comme Fanny, tu as besoin d’être guidée dans une étape cruciale de ton entreprise ou si tu rencontres des difficultés financières et que tu ne sais plus comment faire pour enfin vivre de ton activité, alors n’hésites pas à me contacter ici, nous pourrons échanger ensemble et je te guiderais vers le meilleur de mes solutions.

Et bien sûr comme toujours, si tu as aimé cet article, n’hésites pas à le partager ou à le commenter 🙂

Tu es unique et le monde a besoin de tes talents ! Ne reste pas dans l’ombre 😉 Je suis là pour t’accompagner à libérer ton potentiel et oser (re)créer l’activité rentable qui TE ressemble vraiment. Pour plus d’épanouissement, plus de plaisir et plus d’abondance dans ta nouvelle vie d’entrepreneur !

Tu vas aussi aimer…

sortir du syndrome de l'imposteur et prendre ta place
5 conseils pour oser te montrer telle que tu es !
visibilité réseaux sociauxvisibilité réseaux sociaux
Storytelling : comment l'utiliser pour booster ta communication
marketing émotionnelmarketing émotionnel
comment convaincre tes prospectscomment convaincre tes prospects
@potentielle coaching
Comment augmenter tes prix sans culpabiliserComment augmenter tes prix sans culpabiliser

Une question, un avis ? Laisse un commentaire !