confiance en soi

Sortir du syndrome de la « fraudeuse » et enfin prendre ta place !

Hier j’étais en séance découverte avec une femme qui a ouvert il y a à peine quelques semaines son cabinet de coaching en recrutement. Elle me disait qu’elle était passionnée depuis toujours par les relations humaines et qu’elle avait travaillait dans plusieurs grands cabinet de recrutement à l’étranger et en France, lui permettant aujourd’hui d’avoir acquis de fortes compétences et un solide réseau.

Mais au fil des années, son désir de devenir indépendante et de gérer son temps comme elle le souhaite n’a cessé de grandir. Elle s’est donc formée au métier de coach et a décidé de franchir le pas pour ouvrir son propre cabinet de coaching en recrutement.

A première vue, cette jeune femme a absolument tout ce qu’il faut pour réussir : la passion, l’expertise et cette envie d’être indépendante. Alors tu dois certainement te demander pourquoi elle m’a contacté ?  Et bien tout simplement parce qu’elle se sent bloquée.

« Je ne me sens pas à ma place » 

Ce que cette femme m’a glissé un peu plus tard dans la conversation, c’est qu’elle est terrifiée à l’idée de ne pas y arriver. Elle commence à douter de ses compétences, de son talent à recruter des « perles rares » pour ses clients et surtout de sa capacité à développer une entreprise. Et elle finit par m’avouer qu’elle ne se sent pas à sa place dans cette nouvelle casquette d’entrepreneur.

Et tu ressens peut être la même chose aujourd’hui…

Tu viens d’être diplômée en tant que coach ou thérapeute. Tu as mis tout ton cœur dans cette formation et tu as de nombreuses connaissances. Ce projet est même l’aboutissement de plusieurs années d’apprentissages personnels, d’expériences et d’intérêt.

Malgré tout, ton syndrome imposteur ne te lâche plus !

Tu es envahie par un sentiment d’illégitimité, tu as du mal à trouver ta place. Après tout, ce que tu fais existe déjà ! Et d’autres le font mieux que toi et depuis plus longtemps ….et puis, qui es-tu pour demander de l’argent ? Tu viens de débuter, tu ne peut pas facturer a des prix élevé. Tu dois d’abord prouver au monde que tu es une professionnelle et que tu es en mesure d’aider tes clients. 

Pourquoi le syndrome de l’imposteur apparait ?

Le syndrome de l’imposteur vient toujours nous rendre visite lorsqu’on s’apprête à sortir de notre zone de confort pour tenter de faire quelque chose de diffèrent. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il déteste les situations qu’il ne connait pas et qui engendrent du stress !

Ce sentiment va généralement s’amplifier lorsque nous allons commencer à regarder ce qu’il se passe autour de nous et à nous comparer aux autres (notamment nos concurrents). C’est alors que l’on perd complètement pied ! On n’a plus confiance en soi et on a même tendance à se sous-estimer : « Je n’y arriverai jamais » « D’autres le font mieux que moi » « Je ne suis pas crédible » etc…

Se lancer dans l’entrepreneuriat est donc une porte d’entrée idéale pour le syndrome de l’imposteur qui va venir se taper l’incruste pour nous rappeler que nous n’avons rien à faire ici. Parce qu’ici, c’est la cour des grands…(et que nous, on est petit).

Syndrome de l’imposteur : le fléau des femmes entrepreneurs

Je tiens à te rassurer de suite : il est complètement normal de ressentir ce manque de légitimité au démarrage de son activité ! Et pour être honnête, je ne connais pas une entrepreneuse qui s’est lancée sans avoir ressenti ce syndrome de l’imposteur.

Ne pas se sentir à sa place est un sentiment récurrent et encore plus chez nous, les femmes entrepreneurs. 

Malgré des années d’expériences professionnelles et personnelles, de formations, de diplomes et d’accomplissements divers, nous avons cette fâcheuse tendance, nous les femmes, à nous sentir constamment comme des FRAUDEUSES  qui n’ont rien à faire ici (parmi les autres qui, eux, sont beaucoup mieux que nous !)

On se sous-estime et on se rabaisse en permanence !!!

A nos yeux, notre réussite professionnelle n’est qu’une « question de chance », un simple « concours de circonstance ». Mais ce n’est en aucun cas le fruit de notre travail et de notre persévérance. Ah bah non, bien sur que non !

Au lancement de mon activité, j’ai moi aussi été la reine de la comparaison !

Tu n’imagines pas le nombre d’heures que j’ai perdu à scroller sur les réseaux sociaux et à me comparer aux autres ! J’avais toujours cette impression que les autres étaient plus qualifiés, plus expérimentés, plus professionnels, plus intelligents (…) que moi !

Pendant de nombreux mois, je me suis faite toute petite. Je n’osais ni me montrer et ni parler de mon activité (ce qui est le comble pour la passionnée de vente que je suis !)

Je ressentais une grande frustration car je savais que mon expertise pouvait réellement aider mes futures clientes. Mais je n’osais pas prendre ma place et j’avais peur de passer pour un imposteur qui n’a rien à faire ici !

Et puis un jour, j’en ai eu marre. Marre de me rabaisser. Marre de sous-estimer mon potentiel. Marre de ne pas exister. J’ai décidé de ne plus regarder ce que font les autres et de revenir à l’essentiel : ce que j’ai de merveilleux à offrir à mes clientes. 

Le danger est de laisser trop de place à ton syndrome de l’imposteur

Oui, le danger c’est de laisser tes peurs te faire croire que tu es moins bien que les autres et te sentir obligée de devoir prouver que tu mérites d’avoir des clients et de gagner de l’argent. 

Lorsque tu laisses trop de place à tes doutes et tes peurs, elles prennent le pouvoir sur toi et ton activité. Mais surtout, elles mettent en péril ton activité car :

1> Tu n’oses pas te rendre visible et partager ton message par peur de dire des bêtises et d’être critiquée, ou si tu le fais, tu chuchotes to message. 

2> Tu n’oses pas vendre tes services (parce que tu penses ne pas être suffisamment experte pour aider tes clients). 

3> Pire encore, tu sous-estimes la valeur de tes offres et proposes des prix au ras des pâquerettes – ce qui finit par mettre en péril la santé de ton entreprise puisque tu vivotes de ton activité mais n’arrives pas à te payer convenablement. 

A lire également : Aurais-tu peur de réussir ?

Comment en finir avec ton syndrome de l’imposteur

Je pense qu’on en finit jamais totalement avec le syndrome de l’imposteur !  Des que tu vas vouloir faire quelque chose de nouveau ou que tu vas vouloir franchir un nouveau palier de chiffre d’affaires, il va revenir en force pour t’empêcher de le faire.

En revanche, je sais pour l’avoir expérimenté moi-même, que l’on peut apprendre à le dompter de façon à continuer à avancer sur notre chemin sans qu’il vienne nous importuner.

Bien entendu, cela ne se fait pas du jour au lendemain et va te demander de travailler en profondeur sur 2 choses essentielles :

La première, c’est de renouer avec ton estime et ta valeur personnelle. 

Etape 1 : prendre le temps de découvrir les raisons pour lesquelles tu n’oses pas te donner la liberté d’accomplir ce qui est en accord avec toi-même.

Etape 2 : Arrête de te comparer aux autres et partir à la découverte de   ton potentiel intérieur. Si tu doutes de toi, c’est que tu n’as pas idée de la richesse de tes expériences, de ton parcours, de tes connaissances, de tes compétences… bref, de tout ce qui fait de toi un être unique.

Tant que tu n’as pas conscience de ce que tu peux offrir au monde, alors tu existes à moitié car une partie de toi reste dans l’ombre. 

La seconde, c’est de reconnaitre ta valeur financière 

Quel rapport entretiens-tu avec l’argent et qu’est-ce qui t’empêche d’en gagner plus aujourd’hui ? Si tu en train de me lire, c’est probablement parce que tu te sens bloquée à un certain montant (c’est ce qu’on appelle le fameux plafond de verre).

Tu veux le dépasser et gagner plus d’argent ? Je suis une adepte de la loi de l’attraction que j’utilise depuis plusieurs années aussi bien dans ma vie personnelle que dans ma vie professionnelle…MAIS…ce n’est pas magique non plus !

Si tu veux manifester plus d’ agent dans ta vie d’entrepreneure, tu vas d’abord devoir travailler en profondeur sur ton rapport à l’argent car si tu vibres la peur de manquer, comment veux-tu attirer l’argent dans ta vie ?!

Etape 1 : aller découvrir l’origine de tes blocages et aller fouiller dans ton histoire personnelle et familiale pour comprendre ce qui bloque aujourd’hui.

Etape 2 : prendre conscience de la valeur de ce que tu offres afin que tu puisses fixer des prix équitables qui soutiennent la croissance de ton activité tout en contribuant au mieux-être de tes clients.   

D’ailleurs si tu souhaites creuser le sujet, tu peux retrouver mon article dans lequel nous regardons ensemble si tes prix soutiennent la croissance de ton activité et comment ne plus avoir peur de manquer de clients et d’argent.

L’entreprenariat c’est un peu comme une route de montagne ! Il faut gérer les virages à 190 degrés, les cols et les descentes vertigineuses. Mais tu es une grimpeuse et tu as les compétences nécessaires pour y arriver !

La seule chose qui va faire la différence c’est l’état d’esprit dans lequel tu te trouves. Alors ne laisse pas tes pensées limitantes te bloquer la route et saboter ton voyage. 

J’espère que cet article t’aura aidé et si tu souhaites reprendre confiance en toi et te sentir légitime de partager ton message et de vendre tes services au prix juste, je t’invite à me contacter pour réserver une séance découverte ensemble. Ce sera l’occasion de faire connaissance et de voir si ou ou non je peux t’aider ! A tout bientôt !

Tu es unique et le monde a besoin de tes talents ! Ne reste pas dans l’ombre 😉 Je suis là pour t’accompagner à libérer ton potentiel et oser (re)créer l’activité rentable qui TE ressemble vraiment. Pour plus d’épanouissement, plus de plaisir et plus d’abondance dans ta nouvelle vie d’entrepreneur ! (oui, les 3 sont possibles !)

A lire également

Comment aligner sa fréquence vibratoire à son objectif financierpotentielle coaching
mieux vendre grâce aux 4 accords toltèquespotentielle coaching
Aurais-tu peur de réussirpotentielle coaching
je suis visible sur les réseaux sociaux mais j'ai peu de résultatspotentielle coaching
Tes prix soutiennent-ils la croissance de ton activitépotentielle coaching
3 résolutions pour faire grandir et prospérer ton activitépotentielle coaching
si ton argent pouvait parler que dirait-il de toipotentielle coaching
3 étapes pour créer son offre pharepotentielle coaching
quelle attitude adopter face aux doutes et questions de son entourage quand on se lancepotentielle coaching

Rejoins la communauté 🙂