Oser dire NON ! 4 limites à se poser pour vivre de son activité

Vous êtes devenue entrepreneure pour être LIBRE d’être / de faire des choses qui font véritablement SENS pour vous. Sauf qu’aujourd’hui, vous avez l’impression d’avoir perdu cette liberté tant rêvée !

Pourquoi ? Parce que vous n’osez pas dire NON…

Vous culpabilisez.  Vous avez peur de décevoir. Peur de ne plus être aimée. Peur d’être jugée d’égoïste. Peur de ne pas être une « bonne » professionnelle.

Du coup, vous dites OUI et acceptez beaucoup (trop) de choses :

  • Vous acceptez d’accompagner toutes les personnes qui se présentent à vous (même celles avec qui vous sentez qu’il y a un décalage)
  • Vous acceptez toutes les demandes de vos clients (même celles qui vous font faire des sacrifices ou qui ne vous arrangent pas trop)
  • Vous acceptez toutes les opportunités et projets qu’on vous propose (même ceux qui ne font pas vraiment sens pour vous)

Et parfois (souvent)… vous le regrettez. Vous vous dites qu’encore une fois, vous avez été trop gentille et que vous n’avez pas su écouter vos besoins profonds.

Alors aujourd’hui je voudrais vous dire ceci mesdames : dire NON ne fera pas de vous une mauvaise personne ou une mauvaise professionnelle. C’est même tout le contraire.

En disant NON, vous refusez d’être / de faire choses qui ne vous conviennent pas et ne sont pas parfaitement alignées avec ce que vous voulez au fond de vous.

En disant NON, vous rendez un immense service à vous-même, à votre entreprise et à vos clients.

En disant NON, vous attirez ce qui est bon pour vous.

En disant NON, vous vous fixez des limites qui sont essentielles pour pouvoir développer votre activité et en vivre pleinement.

Limite 1. Temps

En devenant entrepreneure, vous vous êtes offerte la plus grande des libertés : celle de pouvoir organiser votre temps comme bon vous semble.

Alleluia. Vous n’avez plus quelqu’un sur votre dos pour vous dire quoi faire, comment le faire et quand le faire ! Vous n’avez plus besoin de demander l’autorisation pour faire une pause, prendre votre journée parce que votre enfant est malade ou partir 4 semaines en vacances.

Vous êtes libre comme l’air ! #dansedelajoie

Alors pourquoi n’en profitez-vous pas pleinement ?

Qui (à part vous) vous empêche d’aller à votre cours de yoga qui tombe le lundi à 11h00 ? Qui (à part vous) vous interdit de finir de travailler à 15h00 ? (…)

Si vous avez envie de prendre votre mercredi pour vous occuper de vos enfants, si vous préférez travailler de 16h à 2h du matin ou que vous voulez commencer vos week-end le jeudi soir, vous avez le DROIT !

Personne n’est là pour vous juger (à part vous). Et si vous pensez que vous devez vous adapter aux horaires de vos clients pour fixer les votre, vous vous trompez ! Ce ne sont pas vos clients qui décident mais VOUS. Et je peux vous promettre une chose : vos clients s’adapteront.

Votre entreprise doit s’adapter à votre style de vie. Et non l’inverse.

Il y a une grosse erreur que l’on commet toutes lorsqu’on démarre son activité (je l’ai faite également), c’est de vouloir adapter son emploie du temps en fonction des autres. Mais en faisant ainsi, voici ce qu’il se passe :

  • On travaille d’arrache-pied et n’as plus de temps pour soi.
  • Cela en devient même une contrainte
  • On s’épuise
  • On en perd ce moteur qui nous excitait tant au début : être LIBRE

C’est en organisant votre temps à votre façon et en travaillant sur des plages horaires qui vous conviennent que vous allez garder la motivation, le plaisir et la joie sur le long terme.

L’entrepreneuriat n’est pas un sprint. C’est un marathon. Alors ménagez-vous !

Limite 2. Clients

En devenant entrepreneure, vous vous êtes offerte la plus grande des libertés : celle de pouvoir CHOISIR. Oui, vous êtes libre de choisir vos clients.

Alors je sais, vous démarrez votre activité et vous vous dites que vous n’avez pas ce luxe de pouvoir choisir. Que les clients ne courent pas les rues. Qu’il faut bien payer les factures à la fin du mois. Que vous devez accepter toutes les personnes qui viennent à vous.

Toutes ces choses que vous vous racontez ne sont que des histoires entièrement nourries par votre peur de manquer de client et d’argent. Mais ce n’est pas la réalité !

A lire : 5 clés pour ne plus avoir peur de manquer de clients et d’argent

Vous ne pouvez pas aider tout le monde.

Et oui, c’est tout simplement IMPOSSIBLE !

Déjà parce que parmi toutes ces personnes il y en a qui n’ont pas envie d’être sauvé (ou ne sont pas prêtes) . Ensuite parce que toutes ces personnes ne partagent pas nécessairement la même vision et les valeurs que vous. Vous prenez donc le risque d’accompagner des personnes qui ne vous correspondent pas.

Vos clients sont votre carburant.

C’est grâce à eux que votre activité va prendre tout son sens. Ce sont eux qui vous remplir vos journées de bonheur et vous donner envie de continuer dans les moments plus difficiles.

Vous devez donc vous assurez d’être sur la même longueur d’onde que vos clients. Sinon, il y aura toujours un décalage qui, au fil du temps, va vous faire perdre 2 éléments essentiels : le plaisir et la motivation.

Les non attirent des oui.

Cela peut vous surprendre mais je peux vous assurer que plus vous allez dire non aux personnes qui ne vous correspondent pas, plus vous allez attirer à vous les bonnes personnes.

Alors aujourd’hui vous devez faire un choix : celui de décider de travailler uniquement avec des personnes qui sont faites pour vous et qui sont véritablement engagées dans leur changement. 

Limite 3. Argent

Vous êtes la créatrice de votre richesse.

En devenant entrepreneure, vous vous êtes offerte une 3eme liberté : celle de DECIDER combien d’argent vous souhaitez gagner, chaque mois.

Vous voulez gagner 3000 €, 5000 €, 10 000 € par mois ? C’est possible ! Qui vous en empêche (à part vous) ?

Vous autoriser à recevoir cet argent

Je sais ce que vous vous dites : « mes clients n’ont pas d’argent, les temps sont durs pour tout le monde (…)

C’est FAUX ! Tout est question de priorité dans la vie.

Votre client engagé (celui qui a véritablement envie de s’en sortir) est prêt à payer le prix pour se faire aider.  Mais vous, êtes-vous prête à recevoir son argent ?

Bien souvent, le problème se trouve ici. Tant que vous considérerez l’argent comme quelque chose de sale, vous auto-saboterez votre réussite. 

La première étape est de prendre conscience de la valeur de ce que vous offrez à vos clients et de calculer vos prix en fonction de cela.

Limite 4. Organisation

La dispersion est votre meilleure ennemi.

Partir dans tous les sens est le meilleur moyen pour échouer. La raison est simple : vous ne peux PAS tout faire en même temps ! (Je suis désolée de vous le dire mais la wonder woman n’existe qu’au cinéma). Si vous courez plusieurs lièvres à la fois, vous risquez de n’en attraper aucun.

Ma devise est simple : une chose à la fois.

Lorsque vous mettez toute votre énergie au même endroit, vous multipliez vos chances d’obtenir des résultats positifs.

Pourquoi ? Tout simplement parce que vous restez super concentrée sur ce que vous faites et prenez ainsi des actions qui vont toutes dans le même sens.

Le focus est la clé de votre réussite.

Manque de stratégie = manque de résultats

Il ne s’agit pas de se lever le matin en se disant « tiens, de quoi je vais parler aujourd’hui ? Qu’est-ce que je vais faire pour remplir ma journée ? ». Là encore, c’est le meilleur moyen pour prendre des actions INUTILES.

Votre temps est compte. Autant l’utiliser efficacement en se concentrant sur ce qui amène des RESULTATS. Et pour cela, vous devez avoir en place une stratégie qui vous dise quoi faire, quand le faire, comment le faire.

Ce n’est pas la quantité d’actions que vous allez prendre qui va faire la différence. C’est la QUALITE de celles-ci.

Tout cela, c’est ce que nous voyons au sein de mes accompagnements. Donc si vous sentez que maintenant est le bon moment pour vous faire accompagner, n’hésitez pas à me contacter pour réserver un appel ensemble. Cela nous permettra de fair le point sur votre situation et de vous si je suis en mesure de vous aider.

Vous pouvez aussi me laisser un petit commentaire pour me dire quelle est la limite la plus difficile à mettre en place pour vous et pourquoi. Cela me permettra de vous aider en proposant d’autres articles sur le sujet 🙂

A bientôt

7 erreurs qui t’empêchent de convertir tes prospects en clients
Augmente tes ventes en apprenant à mieux pitcher ton offreAugmente tes ventes en apprenant à mieux pitcher ton offre
1 réponse

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] A lire aussi : Oser dire NON ! 4 limites à poser pour vivre de pleinement de son activité  […]

Les commentaires sont désactivés.